COMMUNIQUÉS

30.07.2007

« Affaire » Lipsky : la Société Bancaire Privée a déjà fait appel

Suite au jugement du Tribunal de Versailles, Me Charles Poncet, l'un des avocats de la Société Bancaire Privée, s'est exprimé au nom de la banque : « c'est un jugement d'opportunité, hautement contestable, contre lequel la Société Bancaire Privée a décidé de faire appel. Cet appel a même déjà été déposé, cet après-midi. Le Tribunal de Versailles a clairement voulu dédommager les victimes. Pour les juges, le fait que la banque soit liée à la procédure est donc providentiel. »
 
Et Me Poncet d'ajouter : « comme il m'est déjà arrivé de le dire, les deux seuls vrais délits de la banque sont d'être riche et d'être suisse. A cet égard, je rappelle que cette affaire remonte à 1997 et que les autorités suisses compétentes, après enquête approfondie, ont non seulement libéré la Société Bancaire Privée de toute accusation, mais lui ont aussi accordé sa licence bancaire. »
 
« En effet, dans cette affaire, il convient de rappeler qu'elle concerne la société fiduciaire Sofipriv, dont les activités ont ultérieurement été reprises par la Société Bancaire Privée. De plus, Sofipriv n'a joué qu'un rôle mineur et accessoire, qui s'est limité à l'encaissement de chèques, dont le montant était immédiatement viré à une grande banque américaine. Or, curieusement, dans une procédure qui a pourtant duré une dizaine d'années, en dépit des requêtes répétées de la Société Bancaire Privée, personne n'a eu la curiosité de se demander ce qu'étaient devenus les montants transférés à cette banque américaine. N'est-ce pas un peu troublant ? »
 
Pour sa part, la Société Bancaire Privée tient à souligner que le groupe d'anciens actionnaires ayant récemment vendu 60% de son capital s'est engagé à prendre en charge toute conséquence économique résultant de cette procédure Lipsky.
 
Quelle que soit la décision finale de la Justice française, celle-ci n'aura donc aucune influence sur les fonds propres et le résultat opérationnel de la Société Bancaire Privée.
 
 
Contact (avant 17h30 ou dès 18h30) :
Me Charles Poncet  / +41 22 311.00.10 ou +41 79 280.18.31
 
 
Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour le communiqué de presse:

Télécharger